Locations Vacances Avis
Publié le 6 Novembre 2015 à 09h35 - 1553 v.

Se loger en République dominicaine

Si vous choisissez la République dominicaine comme destination d’expatriation, il vous faudra un logement. Voici quelques astuces pour vous aider à trouver le meilleur logement.

Petit tour des villes marquantes du pays

Il est toujours préférable de visiter une ville, ou un pays avant de décider de s’y installer définitivement, afin d’éviter toute situation inattendue et de faire connaissance du lieu où vous avez l’intention de vivre. Concernant la République dominicaine, plus précisément las terrenas ou Santo-Domingo, voici quelques tuyaux sur les villes marquantes, qui vous aideront à avoir un petit aperçu de ce qui pourrait vous attendre, surtout si vous n’y êtes jamais allé.

- Santo-Domingo (Saint-Domingue) :
Capitale officielle et capitale économique du pays, la ville compte plus de 3,5 millions d’habitants et se trouve dans la mer des caraïbes à l’embouchure d’Ozama (rivière). Vous pouvez y trouver tout ce qu’il vous sera nécessaire pour votre quotidien que ce soit en termes de transport, de restaurant, de culture, de commerce ou même d’emploi.

- Barahona - Santa Cruz de Barahona - :
A quelques minutes seulement du port reliant différents lieu des Caraïbes, et tout près de l’aéroport, si vous aimez la nature, vous ne pourrez que vous y plaire, car c’est la province de la nature. Vous y trouverez des sites écologiques uniques, des forêts de pins, une baie et des jolies plages pour votre détente. Aujourd’hui, le développement économique de la ville ne se limite plus à l’exploitation minière de Larimar mais aussi à l’agriculture, notamment du café, au textile (exportation) et au sucre.

- Jarabacao :
Jarabacao est fait pour vous si vous êtes adepte de la simplicité ainsi que de la nature. Deuxième grande ville de la province de La Vega, elle aussi économiquement développé par l’agriculture du poivre, de la fraise du café et du piment.

- Santiago de los Caballeros :
Deuxième plus grande ville du pays, elle compte plus de 700.000 habitants. Comme presque dans les autres régions, l’agriculture tient un rôle important dans l’économie locale, tout comme l’élevage et le tourisme. Le seul inconvénient est que la ville subit régulièrement une insuffisance en eau et électricité.

- Puerto Plata et Sosua :
Connu pour être un grand site touristique balnéaire, ces deux villes sont idéales pour y vivre si vous aimez les plages, elles se trouvent au nord du pays.

- Cabarete :
Une autre ville touristique, très fréquentée pour ses énormes vagues, choisissez Cabarete si vous êtes fan des sports extrêmes.

- Las Terranas :
Sables fins, eaux chaudes et cristalline, c’est tout ce que représente la ville. Population locale ou étrangers sont envoutés par la beauté de ses plages. Se trouvant dans la Péninsule de Samana, on tourve à Las Terranas, des infrastructures modernes comme les hôtels et bien d’autres.

- Samaná :
Montagne et mer, tout ce qu’un amoureux de la nature espère. Samaná est aussi un endroit très touristique où passent les baleines. Avant de profiter de la plage, les visiteurs, vont en haute mer pour les admirer.

- Punta Cana/Bavaro :
Grâce à son aéroport international, elle est fortement fréquentée par des millions de visiteurs chaque année pour ses plages, mais aussi à sa jungle. C’est une propriété privée appartenant à des américains qui ont fait d’elle un lieu touristique moderne mais écologique. Contrairement aux autres villes, c’est une ville nocturne.

- Bayahibe :
C’est aussi une ville dont le tourisme fait développer l’économie, elle est très fréquentée mais elle n’est pas pour autant comparable à la Punta Cana où des millions de touristes passent chaque année.

- La Romana :
Luxe et plaisir, sont les caractéristiques de cette ville, si vous voulez y vivre vous devez avoir les poches pleines car c’est un lieu surtout fréquenté par des milliardaires. Elle est dotée de greens de golf et d’un aéroport international.

Comment trouver un hébergement qui correspond à vos besoins !

Comme toujours, il est préférable que vous soyez sur place pour parler directement à un expert, qui vous aidera à trouver ce que vous souhaitez suivant les lois qui régissent la location de logement dans le pays.

Problème de langue ! Ne vous faites aucun souci, l’agent immobilier lui-même vous servira d’interprète auprès du propriétaire pour toutes vos questions.

Bien sur si vous ne pouvez pas y être avant de vous y installer, il existe des agences immobilières francophones qui s’en occupent mais pour la plupart, le service se limite aux locations à court terme, donc le mieux est de contacter directement les agences locales. Pour ce faire tapez « alquiler largo plazo republica dominicana » et vous serez rediriger vers elles.

Si vous avez des contacts sur place, c’est encore mieux, tant pour vos recherches d’emploi que de logement, de l’aide de leur part vous serait très utile. Faites les part de vos besoins selon votre budget évidemment, et surtout rester sympa !
Procédures de location d’un logement

Comment cela se passe ?

- Tout d’abord, vous devez avoir un garant ou « fiador », celui qui se chargera de payer la location à votre place au cas où vous ne pourriez plus le faire.
- Ensuite, après signature du contrat de bail, un enregistrement se fera dans les 15jours auprès du département chargé pour ce faire (« Departamento de Alquileres del Banco Agrícola »), le propriétaire devra y présenter les documents avec la caution qui en théorie correspond à un mois de loyer pour une location d’un an, deux mois de loyer pour un contrat d’un an et demi à deux ans et trois mois de loyer pour un contrat de trois ans et plus.

NB : en réalité, pour un contrat d’un an, la plupart des cautions correspond à deux mois de loyer.

A savoir:

- Sachez que, le propriétaire n’a pas le droit de vous expulser sauf si vous n’avez pas payé le loyer, le contrat sera ainsi annulé, ni d’augmenter le prix de location sans votre consentement par écrit, sauf si c’est l’Etat qui l’y autorise.

- En cas de litige, si le propriétaire refuse de recevoir le loyer, vous pouvez le déposer à la « Banco Agrícola ».
- Le contrat est reconduit tacitement si le propriétaire n’en fait pas état, il devra juste ensuite le faire par écrit selon la période choisie.
Les diverses installations

- Le gaz :
Pour vos besoins en gaz, vous devez vous procurez une bombonne de gaz à louer auprès de compagnies spécialisées dans ce domaine. Ces dernières passeront chez vous pour le rechargement une fois la bouteille vide mais il se pourrait que vous deviez faire le déplacement. Seuls quelques nouveaux bâtiments sont équipés du système de gaz canalisé, dans ce cas le paiement du service se fera avec les autres charges.

- L’eau :
Pour l’eau, il est préférable de vous acheter celle dans les grands bidons en plastique. Bien sur, vous pouvez vous servir de l’eau courante pour votre hygiène personnelle et les tâches ménagères.

- L’électricité :
L’électricité n’est pas encore tout à fait au point, même en amélioration, il risque d’y avoir des coupures de temps en temps, le mieux est de vous procurer un système électrique alternatif, comme beaucoup font (onduleur, électrique, solaires). N’oubliez pas de le préciser au moment de la location.

NB : la compagnie d’électricité pourrait vous demandez un contrat de location notarié.

- Le téléphone et internet :
La République dominicaine possède le meilleur système téléphonique de la région, n’hésitez pas à acheter un mobile car c’est plus économique, surtout si vous devez effectuer des appels de longues distances. Quant-à l’Internet, il existe les Dial Up et ADSL, mais aussi les webcafés qui sont nombreux.

- Le câble :
Avec un service abordable et accessible, vous avez une multitude de chaînes nationales et internationales à disposition.

Note :

- Il est probable qu’on vous demande un ou trois mois de loyer en plus d’un mois de garanti au moment de signer le bail, que vous ne devez pas oublier de réclamer plus tard.
- Le contrat de location peut être notarié, les avocats dominicains peuvent s’en charger correctement, si le propriétaire veut que tout soit transparent. Cette opération lui coutera 2 000 pesos.
- Les agences de location ne peuvent vous demander des honoraires pour une opération de la sorte, car elles se rémunèrent à hauteur de 10% du loyer, chaque mois.
- En cas de non règlement des factures du précédent locataire, vous pouvez le faire en guise d’une réduction pour le prochain loyer ou c’est le propriétaire qui s’en chargera.

Les publications similaires de "Guide Vacance"

  1. 24 Mai 2017Bien choisir sa location de mobil Home pour les vacances5109 v.
  2. 14 Avril 2017Partir pour pas cher dans le Sud Ouest1585 v.
  3. 21 Mars 2017Et partir sur les plages du débarquement en mode vacance ça tente ?1185 v.
  4. 26 Août 2016Le paradis à l'autre bout du monde6529 v.
  5. 9 Juil. 2016Profitez des vacances avec le jacuzzi 5 places2261 v.
  6. 17 Juin 2016Partir en vacance pour découvrir Las Terrenas1592 v.
  7. 4 Juin 2016Les plus belles maisons sont à Las Terrenas1273 v.
  8. 29 Mai 2016Conseils et astuces pour trouver facilement vos équipiers et devenir un serial co-navigateur!1074 v.
  9. 27 Janv. 2016Camping Escale Saint Gilles2281 v.
  10. 26 Janv. 2016Guide des campings1153 v.
  11. 18 Déc. 2015Où louer en Rep Dom !?1464 v.
  12. 21 Nov. 2015Penser à louer votre chalet cet hiver !1458 v.